retour

Paris - Caserne des sapeurs-pompiers de Paris à Montmartre

  • Paris [XVIIIe arr.]
  • 2009
Réalisé
Façade rénovée sur la rue Carpeaux (Photo Jean-Paul Houdry)

Façade rénovée sur la rue Carpeaux (Photo Jean-Paul Houdry)

Détail du travail de rénovation du monument historique (Photo Jean-Paul Houdry)

Détail du travail de rénovation du monument historique (Photo Jean-Paul Houdry)

Tour d'exercice (Photo Agence Ameller Dubois)

Tour d'exercice (Photo Agence Ameller Dubois)

Tour d'exercice

Tour d'exercice

Couloir (photo Guillaume Maucuit-Leconte)

Couloir (photo Guillaume Maucuit-Leconte)

Chantier : restauration de la charpente (Photo Guillaume Maucuit-Lecomte)

Chantier : restauration de la charpente (Photo Guillaume Maucuit-Lecomte)

Chantier : la charpente en cours de rénovation (Photo Guillaume Maucuit-Lecomte)

Chantier : la charpente en cours de rénovation (Photo Guillaume Maucuit-Lecomte)

Chantier de la remise des engins (Photo Guillaume Maucuit-Lecomte)

Chantier de la remise des engins (Photo Guillaume Maucuit-Lecomte)

Chantier

Chantier

Restructuration lourde d'un Monument historique en site activement occupé

Rénovation de l'existant, et construction de 5400 m2 supplémentaires : logements individuels et collectifs, bureaux, espaces de restauration, locaux de transmission, remise des engins.

Le centre de commandement et de secours de la rue Carpeaux, au pied de la Butte Montmartre, est le plus important des soixante-dix-sept centres de secours des sapeurs-pompiers de Paris. Sa restructuration a dû s'accomplir sans aucune interruption du service public qu'assurent les pompiers dans ce quartier escarpé. Elle s'est étendue sur des années.

La nécessité de conserver les façades de la caserne montmartroise d'origine a astreint à démonter la totalité des planchers, afin de créer des niveaux complémentaires dans l'enveloppe existante. Même si l'on peut regretter ce "façadisme" imposé à la restructuration d'un édifice dont l'efficacité est une donnée primordiale, une intervention en sous-œuvre à permis de créer un étage complémentaire en sous-sol abritant des locaux techniques, la centrale de traitement d'air (c.t.a.), les salles de sports et les réserves. En étage, deux niveaux abritent le programme repensé. Les porches d'entrée des différents engins d'intervention ont été notablement élargis afin de faciliter les allées et venues lors des interventions, tout en conservant tracés et modénatures d'origine.

Les espaces intérieurs ont été valorisés et remis aux normes. Les appartements de fonctions pour les familles et les chambres pour les hommes de troupe bénéficient désormais d'un confort favorable au bon accomplissement des missions de secours et de commandement.

MAÎTRE D'OUVRAGE
Préfecture de Paris

BUREAU D'ÉTUDES TECHNIQUES
Setec

ÉCONOMISTE
Sodecset

SURFACE
12 400 m2

COÛT
14,4 M€HT

LIVRAISON
2009

Opération en site occupé
Monument historique

Maître d'ouvrage
Préfecture de Paris
Lieu
Paris [XVIIIe arr.]
Dates
1994 - 2009
Surface
12400 m²
Coût
14,4 M€ HT
Architectes
Philippe Ameller et Jacques Dubois. Avec : Marie Warburton, Hélène Martin (études), Renaud Djian (chantier).
télécharger la fiche de présentation télécharger le dossier thématique